De notre shop


Apprendre La Mort
Plus d'information
Ecrits autobiographiques
Rechercher:
Logo Amazon
Home arrow C.S. Lewis arrow Pensées quotidiennes

Les pensées quotidiennes de C.S. Lewis

Voir toutes les pensées de Lewis

Voici la lecture du dimanche 08 janvier 2006
Discutez de cette pensée dans notre forum

#8 - Le travail offert à Dieu

Je rejette immédiatement une idée qui s’attarde dans l’esprit de quelques personnes modernes que les activités culturelles sont dans leur droit spirituel et méritoire – comme si les disciples et les poètes étaient intrinsèquement plus plaisants à Dieu que les clochards et les cireurs. Je pense que c’était Matthew Arnold qui a le premier utilisé le mot anglais spiritual (spirituel, en français) dans le sens du mot allemand geistlich, et inaugura ainsi l’erreur la plus dangereuse et la plus antéchrist. Effaçons-la pour toujours de nos esprits. Le travail d’un Beethoven et le travail d’une femme de ménage deviennent spirituels précisément dans les mêmes conditions, lorsqu’il est offert à Dieu, lorsqu’il est fait humblement « comme pour le Seigneur ». Cela ne doit pas, bien entendu, signifier qu’il est pour n’importe qui une plus grande chance s’il devrait balayer une salle ou composer une symphonie. Une taupe doit creuser à la gloire de Dieu et un robinet doit le rappeler. Nous sommes des membres d’un seul corps, mais des membres différents, chacun avec sa propre vocation.

-- C.S. Lewis dans Readings for Meditation and Reflection

id; echo ""; doShowDefault( $database, $id, $task, $my_id, $mosConfig_lang, $option, $pt_show, $start); break; } ?>

Commander le DVD!

Version standard

Version "deluxe"

Dessin animé
Design by JamboWorks © 2005 - 2006 All Rights Reserved
Le site de Narnia est mis à jour par des fans et n'est pas affilié avec Walt Disney ou Walden Media.


Un projet